Votre panier est vide

Arty Sam !

Comment arriver à graver dans le temps l'éphémérité d'un instant ? Comment réussir à marquer de son empreinte sans laisser une trace ? Récemment couronné par le titre de "champion du monde de beach'art", le sculpteur de paysage Sam Dougados nous accorde quelques minutes pour nous parler de son récent titre mais surtout de sa passion...

Salut Sam, alors heureux ?
Ben oui, écoute, c'est toujours sympa de gagner et c'est un beau titre, sur le papier après il était plus là pour les médias, le but de l'évènement étant surtout de faire de la promotion pour cette magnifique île et ses belles plages (surfables au passage!) On méritait tous le titre, nos travaux étant tellement différents, il n'y en a pas vraiment un de meilleur que l'autre, c'est un jugement assez subjectif mais je suis content d'avoir été jugé par des artistes et ça fait toujours plaisir de gagner!

Depuis combien de temps sillonnes tu dame nature avec tes râteaux ?
J'ai commencé l'été 2008; j'avais écris, un peu maladroitement (je suis retombé récemment sur ma photo) "la perfection de l'oeuf dure"!! avec un dessin d'oeuf l'accompagnant. J'avais aussi remarqu" ce jour là une jeune femme qui dormait sur la plage très à l'écart du monde; je lui ai déssiné une grosse bulle avec des Zzz à l'intérieur façon BD..ça a bien fait rire ceux qui se trouvaient sur la murette (de la côte des basques, célèbre spot de Biarritz : Sam est biarrot)

As-tu des lieux de prédilections ?
Non, pas vraiment, disons qu'ici, habitant Biarritz, la côte des basques est la plage parfaite pour cela car toujours humide, plate avec de l'espace et un beau promontoire pour ensuite faire les photos de haut. J'ai pu faire du beach art à San Sebastian, en Bretagne, Jersey et au Maroc mais j'aimerai bien faire cela plus largement, sillonner la côte espagnole et surtout portugaise, la Norvège, Californie etc..

As-tu des expos en prévision ou de nouveaux projets d’envergure ?
La prochaine expo sera avec un ami, Xavier Ride qui travaille aussi beaucoup avec la nature à l'Atabal fin avril. Il y aura quelques photos de beach art mais surtout des installations, on va utiliser le site et le bâtiment pour des créations originales.
Sinon quelques photos sont toujours visibles à l'hotel 7B à Biarritz, un bel endroit, vous pouvez y passer sans être forcément client...

Cherches-tu à diffuser un message particulier avec tes œuvres éphémères ?
Oui et non. Disons que cet art s'apparente beaucoup au street art, un râteau à la place d'une bombe et la plage en guise de mur. J'ai remarqué de suite l'influence de mon travail sur les gens autour et petit à petit j'ai commencé à inclure plus de messages dans mes dessins. Cela est parfois directement écrit, d'autres fois c'est un dessin explicite et sinon juste une fresque géométrique ou je cherche dans ce cas,la beauté simple. C'est une manière de faire regarder différemment son environnement, d'y prêter attention, de s'arrêter plus longtemps sur ce qui nous entoure. Sinon je peux avoir des messages écologistes ou de colère sur ce qui se passe actuellement. J'aime faire réagir les gens avec ou sans humour mais s'ils trouvent simplement cela beau ça me suffit ! Je me fais plaisir en faisant plaisir aux autres, c'est un cercle vertueux !

Un petit mot à rajouter ?
Ouvrez grands vos yeux autour de vous, soyez conscients et sachez vous faire plaisir avec des choses simples !

QUESTIONS?